Statuts & agréments

Le Centre Reine Fabiola : l’appellation commune de huit a.s.b.l.

Projets pédagogiques, structures d'hébergement, ateliers de jour et activités de loisirs se sont construits et multipliés au fil des ans, pour aboutir à l'institution qu'est aujourd'hui devenu le Centre Reine Fabiola, une dénomination qui constitue en réalité l'appellation commune d'un ensemble de huit asbl (associations sans but lucratif - correspondant, en France, à la loi de 1901).

 

Ces huit asbl sont les suivantes : Centre d'Aide par le Travail Reine Fabiola asbl, Club Reine Fabiola asbl, Fonds du Centre Reine Fabiola asbl, Foyers Reine Fabiola asbl, Hébergement Reine Fabiola asbl, Institut Reine Fabiola asbl, Maisons Occupationnelles Reine Fabiola asbl et Nekto asbl.

Prise en charge de personnes handicapées de nationalité belge.

L'Institut médico-socio-pédagogique "Foyers Reine Fabiola", dépendant de l'asbl du même nom, est actuellement agréé par l'AViQ (Agence pour une Vie de Qualité) aux fins d'accueillir 113 adultes de nationalité belge : 72 en "Service Résidentiel pour Adultes" ; 21 en "Service Résidentiel de Nuit pour Adultes", celles-ci travaillant pour la plupart à l'E.T.A. (Entreprise de Travail Adapté) NEKTO, et 15 en "Service d'Accueil de Jour pour adultes" et 5 en "Service de Logements Supervisés". Cet agrément est renouvelable régulièrement.
Plus d'infos sur le "Service de Logements Supervisés".

Prise en charge de personnes handicapées de nationalité française et luxembourgeoise

D'autre part, cinq des huit asbl formant entre elles le Centre Reine Fabiola bénéficient d'accords délivrés par l'AViQ et par les autorités françaises et luxembourgeoises compétentes. Au 31/12/2014, 378 personnes de nationalité française (originaires d'une vingtaine de départements français) et 1 de nationalité luxembourgeoise, étaient accueillies au Centre Reine Fabiola (Foyer de Vie, Foyer occupationnel, Foyer d'Hébergement, Etablissement et Service d’Aide par le Travail, Foyer d’Accueil Médicalisé.

 

Les départements français délivrant à ce jour les accords nécessaires en vue de l'accueil de leurs ressortissants sont les suivants : l'Aisne, les Ardennes, le Calvados, l'Essonne, la Haute Garonne, les Hauts de Seine, l’Eure, l’Eure et Loire, le Loiret, la Moselle, le Nord, l'Oise, Paris, le Pas-de-Calais, la Seine Maritime, la Seine-Saint-Denis, la Seine et Marne, la Somme, le Tarn, le Val de Marne, le Val d'Oise, le Var et les Yvelines.