Le groupe de sensibilisation au tabagisme

Année de création

2002

 

Origine

Concours réalisé par le Conseil des Usagers afin de récolter des idées pour lutter contre le tabagisme

 

Objectifs

Offrir une aide aux personnes désireuses d'arrêter de fumer ; sensibiliser aux méfaits du tabagisme

 

Composition

 Représentants des ateliers, des foyers d'hébergement, du service de psychologie, du service médical, duSefope et du Conseil des Usagers. 

 

Création d’un comité de pilotage

Ce groupe de travail, appelé « groupe Tabac », trouve son origine dans un concours qui a permis l’organisation d’une semaine de conscientisation autour du thème du tabac. Après réflexion, l'organisation d'actions plus approfondies et se déroulant à l'année longue fut envisagée. C'est alors que fut créé un « comité de pilotage ». Sa première action fut la réalisation d'un sondage afin de disposer d'une représentation précise du tabagisme au sein du Centre Reine Fabiola. Les résultats révélèrent qu'un tiers des résidants fumeurs se disait prêts à arrêter. Le groupe fut donc mandaté pour travailler à la prévention du tabagisme avec un double objectif : mettre en place des moyens pour aider tout résidant souhaitant arrêter de fumer et, plus globalement, sensibiliser chacun aux méfaits du tabac.

 

Des actions diversifiées

Depuis la création de ce groupe de travail, une « formation-information » s'est mise en place au niveau du Sefope. Elle propose à tous, fumeurs désireux d'arrêter ou pas, non-fumeurs, des informations sur les méfaits du tabac. Le groupe a aussi lancé de nombreuses campagnes d'affichage dans l'institution sur base d'affiches du FARES (Fonds des Affections Respiratoires), de dessins, et de photos. Enfin, chaque année, la Journée Mondiale Sans Tabac célébrée le 31 mai donne lieu à diverses animations sous la houlette de ce groupe de travail : jeux de sensibilisation, projections de films, prise de conscience du nombre de cigarettes fumées en une journée au Centre Reine Fabiola...