Le comité d'éthique

Année de création

1995

 

Origine

Une volonté d’ouverture de l’équipe de direction à de nouvelles sensibilités

 

Objectifs

Examen critique des conduites et des pratiques institutionnelles, défense de l’intégrité physique et morale de toute personne vivant ou travaillant au Centre Reine Fabiola

 

Composition

Membres du personnel issus des « milieux de vie » (hébergement, ateliers et loisirs), des services pédagogiques et des services technico-administratifs et membres cooptés par l’équipe de direction.

 

Une réflexion critique permanente

En tant que professionnel, l'éducateur représente une présence tutélaire fondamentale pour la personne handicapée mentale. Son travail essentiel se fonde sur le lien, sur la création d'un espace autour de l'identité du sujet et non du handicap. Ce travail de transmission de valeurs, de principes moraux et de règles s'articule sur une déontologie professionnelle permettant à chaque personne handicapée de s'épanouir en individu libre et respectueux de la liberté de l'autre. Pour garder sens et signification, ces principes et valeurs, comme les actes qui en découlent, doivent, selon nous, être confrontés à la réflexion critique permanente, à une interrogation partagée et incessante.

 

Des interpellations émanant aussi bien des éducateurs que des bénéficiaires eux-mêmes

C'est dans cette volonté qu'est né le Comité d'éthique du Centre Reine Fabiola. Il aborde, avec modestie et rigueur, le difficile domaine de l'éthique en éducation : accompagnement des funérailles d'une personne handicapée, droits et devoirs, déontologie professionnelle, volontés testamentaires, reconnaissance à caractère religieux d'un couple de personnes handicapées mentales, mesures de sécurité et de prudence à mettre en œuvre en cas de graves troubles du comportement d'une personne handicapée mentale, situations de refus de traitement médical, violence, sanctions, accès au dossier, assistance sexuelle, lourdes problématiques de santé et qualité de vie, accompagnement de fin de vie, etc.